L'Agriculture Raisonnée
sort de l'anonymat

Le pari de ce concours était de faire sortir de la confidentialité un certain nombre d'initiatives contribuant à une meilleure prise en compte de l'environnement dans l'agriculture. Pari tenu puisque ce sont plus de 400 agriculteurs de la France entière qui ont témoigné de leur engagement pour une agriculture plus respectueuse de l'environnement.

Ce sont au total 62 départements, soit 31 caisses régionales de Crédit Agricole, qui ont participé à ce concours. D'avril à octobre 2001, 404 agriculteurs ont déposé leur candidature : 329 à titre individuel et 76 au titre d'un groupe d'agriculteurs auquel ils appartiennent.

Les agriculteurs bretons représentent à eux seuls un quart des candidats. Une manière de montrer qu'en Bretagne, comme partout ailleurs, l'environnement est devenu un souci majeur des agriculteurs au même titre que la qualité des produits ou la viabilité des exploitations.

Toutes les productions sont représentées cependant l'élevage plus que les autres puisqu'il est présent dans 2 exploitations sur 3. La moitié des agriculteurs en lice ont signé un CTE, individuel pour 182 d'entre eux et collectif pour 16 autres. Il est à noter que parmi les candidats, 38 pratiquent l'agriculture biologique, en majorité sur une partie de leur exploitation.