La qualité de l'eau :
l'objectif n°1 des lauréats locaux

Ce sont au final 36 agriculteurs à titre individuel et 21 au titre de groupe d'agriculteurs qui sont en compétition au niveau national. Les actions présentées concernent plusieurs domaines. Parmi ceux les plus souvent cités on trouve la reconquête de la qualité de l'eau (6 fois sur 10), la préservation de la biodiversité, la qualité des produits et le maintien ou l'amélioration de la marge (environ 1 fois sur 2). Le souci de la traçabilité tout comme celui de contribuer à une dynamique locale sont cités une fois sur 4.


Ce concours présente l'originalité de s'articuler en 2 étapes complémentaires. Une première étape au niveau local s'est déroulée d'avril 2001 à janvier 2002. Il était question de recueillir les candidatures (404) puis de sélectionner les gagnants dans chaque département ou région (57). La seconde, d'avril à juin 2002, consiste à départager les gagnants locaux pour ne récompenser au niveau national qu'un gagnant par catégorie : individuel, groupe, enseignement.


Des jurys locaux ont été constitués dans les zones d'actions de 27 caisses de Crédit Agricole, 4 n'ayant pas eu suffisamment de candidatures. Ils ont chacun retenu un dossier "agriculteur individuel" et/ou un dossier "groupe d'agriculteurs". Chaque lauréat local s'est vu remettre un prix de 762 € et concours désormais pour le prix national : un voyage sur le thème de l'Agriculture Raisonnée en Europe ou une somme de 3000 €.