Institut National de Médecine Agricole
 

L'INMA a été créé en 1958 par le Pr Jean Vacher, titulaire de la chaire de Médecine Légale à la Faculté de Médecine de Tours, initialement pour développer la recherche et l'enseignement dans le domaine de la toxicologie des produits phytopharmaceutiques.

Association (loi 1901), l'Institut regroupe la Faculté de Médecine de Tours, le Ministère de l'Agriculture, la Caisse Centrale de Médecine Sociale Agricole, la Ville de Tours, le Conseil Général de l'Indre et Loire et des personnes qualifiées en toxicologie ou pathologies professionnelles agricoles.

Depuis sa création, l'INMA n'a cessé de se développer, tant au service des médecins que des divers ingénieurs ou techniciens responsables de santé, d'hygiène et de sécurité en agriculture, voire des professionnels agricoles et para-agricoles.

Ce développement tient aux différents facteurs qui ont bouleversé spectaculairement les technologies des cultures et en particulier :
- les possibilités de traitements chimiques pour améliorer la production. Un véritable arsenal de produits, tant phytopharmaceutiques que fertilisants, est mis à la disposition des utilisateurs et évolue sans cesse. Leurs conséquences toxicologiques nécessitent une mise à jour permanente, des techniques de surveillance et de prévention des intoxications aiguës ou chroniques.
- la rapide extension du machinisme agricole entraîne des risques, tant accidentels que dégénératifs, liés aux facteurs vibrations, bruits, poussières…
- les méthodes modernes d'élevage, avec forte concentration des animaux, ont modifié les conditions de travail, tant vis-à-vis des risques accidentels qu'épidémiques représentés par les zoonoses.
- le secteur para-agricole (espaces verts, agro-alimentaire, services…) voit les conditions de travail et les risques évoluer aussi, nécessitant une adaptation permanente des méthodes de prévention.
- enfin, les nouvelles législations issues des règlements communautaires européens doivent faire l'objet d'analyse et de diffusion auprès des professionnels.

Fidèle aux objectifs de ses membres fondateurs, qui voulaient éviter une dispersion fâcheuse des recherches et de l'enseignement, l'Institut poursuit sa mission selon trois axes principaux d'activités :
- l'enseignement. L'INMA développe un enseignement de base ou de recyclage s'adressant à des publics très variés : les médecins, les techniciens de prévention et les responsables d'hygiène et de sécurité, les professionnels. Par ailleurs, l'INMA organise chaque année un Symposium et des colloques de formation.
- la documentation. L'INMA collecte les informations nationales et internationales concernant la médecine agricole, les risques professionnels, les zoonoses, la toxicité de produits…
- la recherche. Les thèmes de recherche portent essentiellement sur les risques liés aux conditions de travail ou à l'environnement en milieu agricole et rural. L'INMA participe au réseau national de toxicovigilance en agriculture ayant pour objectif de constituer une base de données sur les risques d'intoxications aiguës et les pathologies chroniques dûs aux produits phytpharmaceutiques.

Contact

INMA
8, place Foire le Roi - 37000 Tours
Tél 02 47 66 61 07 - Fax 02 47 66 08 28
E-mail inmag@wanadoo.fr

Directeur : Dr Michel LIENARD